Relecture-correction

relecture correction épreuvesL’étape de relec­ture-correc­tion consiste à véri­fier la correc­tion du texte.

Correc­tion ortho­gra­phique et gram­ma­ti­cale, bien sûr, mais aussi ortho­ty­po­gra­phique. L’orthotypographie, c’est cette somme de règles de trai­te­ment des textes élaborée empi­ri­que­ment par des siècles d’édition et d’imprimerie.

Le but ? évacuer le doute de l’esprit du lecteur en mettant au point des conven­tions signa­lé­tiques pour une meilleure compré­hen­sion du propos : tel italique dans tel cas, telle grande ou petite capi­tale dans tel autre, tel accord pour telle situa­tion…

Il ne s’agit pas d’un pinaillage élitiste mais d’une acti­vité réel­le­ment au service du lecteur : toujours cette gageure de lui aplanir le chemin…

Cette étape de relec­ture-correc­tion peut comprendre, à la demande du client, une mission de révi­sion des textes, c’est-à-dire de véri­fi­ca­tion des infor­ma­tions four­nies.

 relecture correction

À l’issue de cette étape, un Bon à tirer est fourni au client : le travail édito­rial propre­ment dit est terminé, il faut lancer l’impression et préparer la diffusion/distribution.