Chemin de fer / hiérarchisation

chemin de fer éditionComme chaque étape de la chaîne de produc­tion édito­riale, le poste d’élaboration du chemin de fer et de hiérar­chi­sa­tion varie en fonc­tion de l’avancée de votre projet, et FacTotum éditions s’adapte en consé­quence. Si votre projet est déjà rédigé et/ou orga­nisé, cette étape est super­flue, au moins en partie.

 

Éditer, c’est rendre lisible pour le public un contenu intel­lec­tuel. Que ce soit pour un livre, une brochure, un journal interne ou une plaquette, la mission de l’éditeur est toujours le même : améliorer la lisi­bi­lité, enri­chir les contenus, valo­riser leur perti­nence, faci­liter la compré­hen­sion du lecteur, lui aplanir le chemin de lecture, le lui rendre agréable et attrayant.

 

Toutes les étapes de la chaîne de produc­tion édito­riale tendent vers ces objec­tifs. Celle de l’élaboration du chemin de fer est capi­tale : elle vise à garantir la cohé­rence d’ensemble par une vision panop­tique des contenus texte et image.

Une fois les grandes scan­sions fixées (chapitres, parties, sections…), on hiérar­chise avec le plus de préci­sion possible : toutes les pièces de ce grand puzzle doivent s’imbriquer sans pli ni tache.

 

Le chemin de fer permet de placer tous les contenus en veillant à ce que la progres­sion de lecture soit sans heurt de lisi­bi­lité ni de logique. Car si l’on peut multi­plier les aiguillages que sont les niveaux de lecture et les chemins d’accès au contenu, il faut en revanche éviter à tout prix le déraille­ment du lecteur, cette sensa­tion d’égarement que le lecteur ressent lorsqu’il ne sait plus de quoi l’on parle, ni qui parle, ni pour­quoi…

 

Cette étape est forma­lisée par un docu­ment de chemin de fer, soumis à votre appro­ba­tion.