Communication éditoriale pour l’association Piles

Livraison de la brochure du Pôle d’initiatives locales et d’économie soli­daire.

 economie-sociale-solidaire

Le Pôle d’initiatives locales et d’économie soli­daire (Piles) est une asso­cia­tion loi 1901 basée à Pont-Audemer, dans l’Eure. Comme son nom l’indique, le Pôle d’initiatives locales et d’économie soli­daire est un point de passage et de soutien à toutes les initia­tives dans les domaines de la vie asso­cia­tive et de l’économie soli­daire dans le pays Risle Estuaire.

Si elle concentre ses efforts en direc­tion des porteurs de projets, elle apporte aussi une aide tech­nique et maté­rielle à la gestion quoti­dienne des asso­cia­tions déjà exis­tantes. Une acti­vité passion­nante donc, riche de la diver­sité des projets et des créa­teurs aux parcours et aux enthou­siasmes singu­liers.

 

Ombre au tableau cepen­dant : l’association n’a jamais mené d’action de commu­ni­ca­tion, ni entre­pris de réflexion sur sa stra­tégie de commu­ni­ca­tion. Jamais. Or, fondé il y a main­te­nant plus de dix ans, Piles a d’ores et déjà dépassé le stade critique et – de l’aveu même de sa prési­dente – aurait dû, il y a désor­mais plusieurs années, engager un tel travail, d’autant plus que l’association s’apprête à lancer un nouveau projet (sur lequel je reste discret) qui la fera changer d’échelle. Un saut quali­tatif majeur, avec un nouveau rayon­ne­ment, l’enclenchement d’une nouvelle dyna­mique.

À l’aube d’un nouveau départ, impos­sible de faire l’économie d’une opéra­tion de commu­ni­ca­tion qui soit à la fois un bilan du travail accompli et une promesse pour l’avenir : pour les porteurs de projets passés et futurs, pour les béné­voles de Piles, pour le réseau dont il fait partie, pour les finan­ceurs, les parte­naires…

Un message élaboré à faire passer, des voix diverses à relayer, une problé­ma­tique complexe, multiple et inté­res­sante à retrans­crire… Voilà par excel­lence un projet rele­vant d’une pres­ta­tion en commu­ni­ca­tion édito­riale.

Le profil qui, non seule­ment, n’a pas besoin de slogans, d’images issues de banques icono­gra­phiques, de discours prémâ­chés, de plaquettes au pelli­cu­lage scin­tillant, mais dont le message serait au contraire abîmé par ce type d’approche.

C’est le client qui a besoin d’un éditeur, de quelqu’un qui puisse orga­niser et rédiger son message, lui donner un sens, une cohé­rence pour le grand public, créer un conte­nant en adéqua­tion avec le contenu… En un mot, quelqu’un en mesure d’en réaliser l’édition et la publi­ca­tion.

 

La solu­tion que je leur ai proposée consiste en une brochure modu­lable de 26 pages inté­rieures, pouvant servir à égalité comme support de commu­ni­ca­tion pour les insti­tu­tions, les porteurs de projets, le grand public, les béné­voles, les parte­naires et les finan­ceurs. Le tout équi­li­brant une analyse théo­rique des problé­ma­tiques, un éclai­rage sur les aspects concrets et quoti­diens de l’association et de sa voca­tion, et une présen­ta­tion des projets soutenus les plus emblé­ma­tiques de son exper­tise. Ces derniers sous la forme dyna­mique d’interviews des fonda­teurs, rassem­blés en un dossier central sépa­rable.

Ce diapo­rama néces­site JavaS­cript.

Afin d’être renta­bi­lisé au maximum, le contenu de cette brochure a été décliné et adapté afin de produire un dépliant (format A3) et le sera aussi sous forme de rédac­tionnel web pour le site de Piles.

Le travail a été livré le samedi 13 avril 2013, à l’occasion du Prin­temps des soli­da­rités, l’un des deux événe­ments annuels parrainés par le Pôle d’initiatives locales et d’économie soli­daire. Avec les féli­ci­ta­tions du client.

Similaire